Vonn ravie d’une "fin parfaite" — Mondiaux de ski

Share

Médaillée de bronze pour sa dernière course, sur la descente des Mondiaux de ski alpin d'Are (Suède), l'Américaine peut prendre sa retraite l'esprit léger. Comme la veille dans la descente masculine, la piste a été raccourcie (de 556 m) en raison du brouillard et ne présentait plus qu'une distance de 1670 mètres, la plus courte de l'histoire des championnats du monde.

"C'est une championne incroyable avec tout ce qu'elle a réussi. J'étais émue et je voulais juste lui montrer mon respect à ce moment là", a expliqué l'Allemande en zone mixte.

Lindsay Vonn se retire sur un nouveau podium. "Je voulais partir par la grande porte", a déclaré l'Américaine en conférence de presse après la course.

"J'espérais vraiment gagner une médaille ici".

Les Bleues réalisent des débuts de Mondiaux timides et comptent notamment sur Romane Miradoli, 5e à Cortina (Italie) cette saison, pour lancer leur quinzaine. "Avant, j'avais peur de la suite, de ma vie d'après sans le ski". "Une fin parfaite" marquée de nombreux témoignages d'affection venant des autres skieuses après la course. "C'était une fin parfaite".

Q: Qu'attendiez-vous de votre dernière course?

Acquise devant un public très familial et ses poussettes équipées de pneus neige, la 3e place de Vonn lui permet de décrocher à 34 ans une 8e médaille sur six Mondiaux différents, sa 3e à Are après deux 2e places en 2007 (super-G et descente). Plus on se soutient et plus on s'encourage, meilleur on devient.

Elle a seulement été battue par la tenante du titre, la Slovène Ilka Stuhec, et la Suissesse Corinne Suter, qui a terminé au 2e rang.

La Slovène est de retour pour défendre son titre acquis à Saint-Moritz (Suisse) en 2017 après une saison blanche due à une blessure à un genou. "Elle est et restera la reine de la vitesse pour toujours", a tenu à rendre hommage la jeune Suissesse (24 ans).

Share