Spotify va fermer les comptes qui utilisent des bloqueurs de pub

Share

Comme le stipulent ses nouvelles conditions d'utilisation, Spotify va exclure les utilisateurs de comptes gratuits qui bloquent les annonces publicitaires audio grâce à des programmes spécialisés. Et il peut résilier votre compte sans avertissement si vous l'utilisez. Et pour accroître un peu plus son chiffre d'affaires, la société nordique a décidé de prendre le taureau par les deux cornes en modifiant ses conditions d'utilisation: seront désormais bannies de l'application les personnes utilisant un bloqueur de publicités, comme le révèle The Verge. Cela leur permet de ne pas payer un abonnement premium et d'avoir zéro publicité. "Nous allons continuer à investir énormément pour corriger ces procédés et améliorer les méthodes de détection, ainsi que réduire l'impact inacceptable que cette activité a sur des créateurs légitimes, les détenteurs de droits, les annonceurs et nos utilisateurs".

Dans un rapport DigiDay au mois d'août dernier, Spotify montre qu'elle a les moyens de limiter les bloqueurs de publicité.

Depuis quelques années déjà, les bloqueurs de publicités (les incontournables " adblocks ") ont la cote auprès des internautes. Ce sont donc les utilisateurs gratuits du service de musique en streaming qui sont visés.

De nombreux sites web et services de streaming financés par la publicité empêchent déjà les utilisateurs d'accéder aux contenus si un bloqueur de publicité est installé, généralement en alertant un client à ce sujet et en lui demandant de désactiver le blocage de publicité afin de lire la page ou de regarder une vidéo.

Share