Paris : des croix gammées taguées sur des portraits de Simone Veil

Share

Des croix gammées ont recouvert des portraits de Simoine Veil peints sur des boîtes aux lettres du 13e arrondissement de Paris.

"Honte à celui qui, abject, a défiguré d'une croix gammée mon hommage à Simone Veil, rescapée de la Shoah". La mairie de Sainte-Geneviève-des-Bois a porté plainte.

" L'antisémitisme se répand comme un poison, comme un fiel ", a déclaré Christophe Castaner dans la soirée à Sainte-Geneviève-des-Bois où Ilan Halimi, jeune Juif de 23 ans, a été mortellement blessé en 2006 par Youssouf Fofana après avoir été séquestré par le Gang des barbares pendant plusieurs semaines. " Jamais nous ne céderons face à l'antisémitisme, face à ceux qui, par leur haine et leur ignorance, salissent la République ", a twitté le ministre de la Culture Franck Riester.

"Une inscription antisémite visant le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, a également été découverte lundi matin sur le siège du Monde, dans le 13e arrondissement". "La putain de la youtrerie universelle", est-il écrit sur le bâtiment du quotidien. "Juden", "juif" en allemand, était inscrit à la peinture peinture jaune, référence aux inscriptions antisémites apposées par les nazis sur les commerces juifs en Allemagne.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "dégradations volontaires aggravées" et "provocation à la haine raciale", confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

"Cette série d'inscriptions a également fait réagir la mairie de Paris". "L'un abattu, l'autre sectionné", dénonce le maire de la commune, Frédéric Petitta, dans un communiqué, précisant qu'une plainte a été déposée. "Soyons tous mobilisés contre la haine", a indiqué la municipalité. "Lâche et abject", a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Les actes antisémites ont bondi de 74 % en France en 2018, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner après plusieurs actes antijuifs commis récemment à Paris et dans l'Essonne.

Share