Michel Barnier lance un appel à Theresa May — Brexit

Share

L'accord sur le commerce, signé lundi par le ministre britannique du Commerce extérieur Liam Fox et le ministre suisse de l'Économie Guy Parmelin, a été étendu à la Principauté de Liechtenstein, au titre de l'union douanière Suisse-Liechtenstein.

Ils la poussent en revanche à saisir la main que lui a tendue le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn, qui propose une union douanière permanente entre l'UE et le Royaume-Uni pour sortir de l'impasse sur l'Irlande du Nord. En effet, le cadre réglementaire de l'UE régit non seulement les liens entre le Royaume-Uni et les 27 autres Etats membres, mais également avec les pays comme la Suisse qui ont signé un accord commercial avec l'Union européenne.

" Si la phase de transition prévue entre l'UE et le Royaume-Uni entre en vigueur le 30 mars 2019, les accords bilatéraux Suisse - UE continueront à être applicables entre la Suisse et le Royaume-Uni", a-t-il expliqué.

L'accord du divorce du Brexit est dans le camp britannique.

La Suisse et le Royaume-Uni règlent leurs relations pour l'après-Brexit. En 2017, il était le 6 marché d'exportation pour les marchandises suisses, évaluées à 11,4 milliards de francs suisses (10,1 milliards d'euros). Les principaux secteurs sont la pharmacie, les machines-outils et l'horlogerie.

Sans l'accord signé à Berne, en cas de Brexit sans accord de retrait, les relations commerciales entre la Confédération helvétique et le Royaume-Uni auraient été menacées par un vide juridique. Pour la Suisse, la stabilité des relations commerciales extérieures est un enjeu majeur. Les bonnes relations entre les deux pays se poursuivront après la sortie du Royaume-Uni de l'UE, indique le Département fédéral de l'économie dans un communiqué.

Le Conseil fédéral a déjà signé plusieurs accords, sur le transport routier, aérien et sur les assurances, afin de garantir au mieux les droits et les obligations réciproques. Toutefois, à ce jour, outre la Suisse, il n'a mené à bien ses négociations qu'avec le Chili, Israël... et les Iles Féroé.

Share