Côte d'Ivoire : Guillaume Soro à l'intention d'aller chercher le fauteuil présidentiel

Share

" La Cour pénale internationale est une structure internationale". Ils ont donné une décision, en première instance", revenant sur les violences post-électorales de 2011, " quelqu'un doit bien être responsable de ces 3 000 morts. Laissons la justice faire son travail. "Mais attendons de voir comment les choses vont se terminer", a-t-il soutenu.

M Gbagbo et Charles Blé Goudé, l'ex-chef du mouvement ivoirien des Jeunes Patriotes, ont été libérés par la CPI sous conditions.

Après avoir rendu sa démission de la présidence de l'assemblée nationale ivoirienne auparavant annoncé par le président ivoirien de la République, Guillaume Soro dévoile brièvement ses projets pour ce qui concerne son avenir politique.

RFI: "Est-ce qu'il n'y a pas eu de liens très forts entre le premier procureur de la CPI, Moreno Ocampo, Nicolas Sarkozy et vous-même et que cela a abouti à l'inculpation de Laurent Gbagbo et qu'aujourd'hui y'a des juges qui disent "finalement le dossier est difficile à prouver "?" Un Houphouétiste est quelqu'un qui est pour le dialogue, qui est pour la tolérance, qui fait de la politique économique libérale, sociale. Je lui souhaite bonne chance et d'ailleurs je n'exclu pas qu'il revienne à la maison.

Il n'a pas non plus écarté la probable candidature de Soro à la présidentielle de 2020. "La constitution l'autorise à la faire " et il n'est pas question pour moi d'empêcher la candidature de qui que ce soit comme certains ont tenté de le faire par le passé", a-t-il ajouté en allusion faite à l'ancien président Henri Konan Bédié, qui avait lancé le concept de " l'Ivoirité " dans les années 1990 pour empêcher Ouattara, accusé de nationalité " douteuse " de se présenter à la présidentielles de 1995.

Share