Ces applications qui espionnent votre écran et volent vos données — IPhone

Share

Selon une enquête du site américain Techcrunch, des applications de shopping et de réservations d'hébergement comme Expedia, Hôtels.com, Abercrombie & Fitch, Hollister, Singapore Airlines et Air Canada utilisent des captures d'écran, à l'insu des utilisateurs, pour les espionner. Ces entreprises reçoivent régulièrement toutes les actions, les recherches ou les historiques de navigation de leur logiciel.

Facebook avait assuré n'avoir rien caché aux utilisateurs participants mais Apple a estimé que cela enfreignait leur accord puisque cette application, utilisable sur iPhone, n'était censée être employée qu'en interne chez Facebook.

Hier, une enquête de TechChruch mettait en lumière que de nombreuses applications populaires pour iPhone auraient recours à des procédés d'analyse intrusifs pour récupérer des données d'utilisateurs.

Comme nous l'avons dit, Apple impose aux applications présentes sur sa boutique une politique de confidentialité qui protège les utilisateurs, mais cela n'empêche pas certaines applications de passer entre les mailles du filet.

De nombreux outils existent pour que les éditeurs d'une application puissent analyser la manière dont cette dernière est manipulée par ses utilisateurs. "Nous avons informé les développeurs que ceux-ci contrevenaient à ces conditions et directives strictes en matière de protection de la vie privée et nous prendrons des mesures immédiates si nécessaire ". C'est justement là le problème, puisque certaines entreprises ne cachent pas ces données, même si celles-ci sont bancaires et concernent des numéros de cartes bancaires et de passeport.

Il ne se passe désormais pas un seul jour sans découvrir un nouveau scandale sur la confidentialité des données. En outre, aucune donnée sur les consommateurs n'est partagée avec des tiers, a déclaré la société. La différence étant qu'ici l'analyse ne se fait que sur un service donné, mais sans le consentement explicite des utilisateurs. Glassbox fournit des outils permettant de masquer les données utilisateur sensibles avant qu'elles soient envoyées à des serveurs appartenant à un client ou à ses propres serveurs, mais le récent rapport a montré que dans certains cas, des informations telles que les numéros de carte de crédit, les adresses e-mail ou les codes postaux ne sont pas masquées.

Enfin, notons qu'il y a bien d'autres sociétés d'analyse qui ont des pratiques similaires. Il apparaît qu'effectivement aucun d'eux n'explique clairement que des captures d'écrans sont réalisées et transmises.

Avez-vous développé des sites ou applications intégrant une fonctionnalité de relecture d'enregistrement de sessions?

Share