Hand: les Français reçoivent "une piqûre de rappel" face au Brésil

Share

Le hasard réservant parfois de drôles de coïncidences, c'est le jour où les Experts disputeront leur deuxième match du Mondial face à sa Serbie natale (il est né à Nis), que la tête d'affiche des Bleus fera son retour auprès des siens. Les choses très sérieuses commenceront mardi avec un choc contre l'Allemagne, déjà crucial dans la course aux demi-finales.

Après avoir annoncé un groupe de 17 joueurs pour disputer le Mondial de handball, le sélectionneur de l'équipe de France Didier Dinart devait encore écarter un nom: et c'est celui de Melvyn Richardson qui a été retiré de la liste vendredi 11 janvier. A 21 ans, le fils de Jackson devra attendre son tour. Il reste en tout cas à Berlin et s'entraînera avec ses coéquipiers.

Les Français ont mis du temps à entrer dans le match.

Les Bleus ont resserré leur défense autour de leur gardien Vincent Gérard, excellent dès son entrée en jeu en milieu de période (12 arrêts), empêchant le Brésil de marquer pendant près de dix minutes.

Car contre toute attente, les champions du monde ne se sont pas envolés au retour du vestiaires, à cause de deux infériorités numériques et de trop nombreuses pertes de balles.

Un défi autrement plus relevé pour une équipe de France, double tenante du titre, qui va tenter outre-Rhin de décrocher une septième étoile de champions du monde, mais surtout sa troisième couronne de rang. Au contraire des Brésiliens: portés par leur arrière gaucher José Toledo (8 buts), ils ont égalisé à douze minutes de la fin sur un superbe "kung-fu".

Share