Michael Jackson: ses héritiers s'insurgent contre un documentaire l'accusant d'actes pédophiles

Share

Les dernières années de la vie de Michael Jackson ont été marquées par diverses accusations de pédophilie. De leur côté, les héritiers de Michael Jackson ont réagi dans un communiqué et ont dénoncé "une tentative scandaleuse et pathétique d'exploiter et de tirer profit de Michael Jackson".

Un documentaire sur deux garçons qui ont accusé Michael Jackson d'agressions sexuelles doit être présenté en première au Festival du film de Sundance plus tard ce mois-ci. Projeté le 25 janvier prochain, "Leaving Neverland" sera suivi d'une séance de questions-réponses. Dix ans après sa mort, le "roi de la pop" refait parler de lui dans un documentaire bientôt diffusé dans un grand festival américain.

Ce "prétendu" documentaire est "juste une réédition de vieilles allégations infondées".

Face à la sortie de ce nouveau documentaire, la famille du chanteur a exprimé son profond dégoût. Les deux procédures ont été rejetées en 2017.

Michael Jackson a été accusé d'attouchements sexuels sur des enfants en 1993 et 2003. Il serait surprenant qu'un quelconque réalisateur digne de ce nom soit impliqué dans un tel projet. Dan Reed. Il est connu pour ses documentaires aux sujets toujours délicats, des attaques terroristes à Charlie Hebdo (Three Days of Terror: The Charlie Hebdo Attacks), aux drogues (Legally High), en passant par la prostitution (High Class Call Girls). Dans un communiqué, le réalisateur a souligné l'importance d'entendre la voix des victimes, car les abus sexuels sont complexes. "Il a fallu beaucoup de courage à ces deux hommes pour dire leur histoire, et je n'ai aucun doute sur leur crédibilité". L'accusation avait pris fin grâce à 15 millions de dollars.

Michael Jackson fait l'actualité en France grâce à l'exposition à succès "On the Wall", mais l'artiste est aussi au cœur des débats, pour une moins bonne raison. Cette fois, le chanteur est allé jusqu'au procès et a été acquitté de 14 chefs d'accusations portés contre lui.

Share