L'UE fâchée par la rétrogradation de sa mission à Washington | Europe

Share

La Maison-Blanche a rétrogradé durant plusieurs mois le statut diplomatique de l'Union européenne au rang d'organisation internationale sans en informer les instances européennes.

Selon l'information, au terme de la décision le statut diplomatique de l'UE a été rétrogradé par Washington de rang d'Etat membre à celui d'organisation internationale, avait-t-on précisé. D'abord étonnés de ne pas être invités à certains événements, ils ont ensuite obtenu une réponse à leurs interrogations lors des funérailles officielles du président George H.W. Bush le 5 décembre dernier.

Un diplomate de l'UE cité par le quotidien allemand y voit un acte de défiance politique envers l'Union, après le relèvement du statut de cette dernière en septembre 2016, sous la présidence Obama. Nous sommes en échange avec les services de l'administration américaine pour voir les conséquences que cette décision pourrait avoir pour la délégation de l'UE à Washington " a affirmé Kocijancic.

Cette rétrogradation a été révélée lors de la cérémonie des obsèques d'Etat de l'ancien président américain, lorsque l'ambassadeur de l'UE auprès des Etats-Unis, David O'Sullivan, a constaté que le protocole habituel dans ce type de circonstances n'avait pas été respecté.

"Nous comprenons qu'il y a eu récemment un changement dans la façon dont la liste de préséance diplomatique est mise en œuvre par le protocole des Etats-Unis", a déclaré à l'AFP Maja Kocijancic, porte-parole du service diplomatique de la Commission européenne. " Il est évident que nous ne sommes pas contents et nous entendons le faire savoir ", a confié une source diplomatique européenne sous couvert de l'anonymat.

Les diplomates de l'UE ont déjà entrepris d'obtenir une annulation de cette décision, mais lorsqu'ils ont contacté le département d'Etat américain un peu avant Noël, ils ont appris que celui-ci maintenait sa décision. La négociatrice de l'UE, la commissaire au Commerce Cecilia Malmström, est depuis le 8 janvier à Washington pour tenter d'apaiser les tensions commerciales entre les deux parties.

Les relations entre l'UE et les Etats-Unis se sont détériorées en 2018 avec la décision de Washington d'imposer des droits de douane sur l'acier et l'aluminium provenant de l'UE et d'autres partenaires commerciaux. Interrogée, la Commission européenne n'a ni confirmé ni démenti.

Avant la tenue d'une réunion à l'OTAN, Mike Pompeo a fustigé l'ensemble des institutions internationales, dont l'Union européenne, qu'il qualifie de poussiéreuse.

Share