Face cachée de la Lune

Share

Une vidéo de l'atterrissage de l'actuelle sonde Chang'e-4 montre "une couche épaisse de poussière" sur la face cachée de la Lune, une "preuve solide" que le lieu de l'alunissage est bien plus ancien que celui de la mission précédente, a déclaré Li Chunlai.

Un appareil photo installé sur la sonde Chang'e-4 a pris un cliché publié vendredi par l'agence spatiale chinoise CNSA (China National Space Administration).

La sonde Chang'e-4 a réussi le 3 janvier le premier alunissage en douceur de l'histoire sur cet hémisphère de la Lune qui tourne le dos en permanence à la Terre. Une première dont l'intérêt scientifique est limité mais qui sert surtout à démontrer l'ambition grandissante du programme spatial chinois.

Sur le panorama ci-dessous, vous pouvez faire bouger le point de vue en cliquant, et zoomer sur l'image avec la molette de la souris. L'image panoramique à 360 degrés montre une surface lunaire grise, le robot, ainsi que les marques laissées par ses roues.

L'agence spatiale chinoise a aussi diffusé une vidéo de 12 minutes de l'atterrissage de Chang'e, à partir de 4700 images prises par une caméra à bord. La séquence commence par une vue oblique, puis une manœuvre d'orientation suivie d'une descente presque à la verticale pendant laquelle l'engin fait des ajustements de trajectoires pour éviter les obstacles et viser une surface d'arrivée la plus plane possible.

Un petit robot téléguidé à roues Yutu-2 ("Lapin de Jade 2") a quitté l'atterrisseur et évolue sur la surface lunaire afin d'y réaliser des analyses. Le rover et le module lunaire se sont alors mutuellement photographiés.

Le petit robot motorisé chinois a repris jeudi ses activités sur la face cachée de la Lune après une hibernation de cinq jours pour se protéger du froid.

"La sieste de l'après-midi est finie, je me réveille et je me déplace", annonce le rover Yutu-2 (Lapin de jade 2) sur son compte officiel sur le réseau social Weibo.

Share