"Edmond" au cinéma: Michalik est un illusionniste

Share

Il lui faut absolument accoucher d'une pièce, un succès tant qu'à faire, qui sera interprétée par Constant Coquelin, comédien truculent, ombrageux mais bienveillant (d'ailleurs d'origine boulonnaise!). Seul souci: elle n'est pas encore écrite...

"20 Minutes " explique pourquoi l'adaptation de la pièce " Edmond ", en salle le 9 janvier, est une réussite... " Edmond " qui centre sa narration sur la création de " Cyrano de Bergerac " en décembre 1897, est un hymne aux comédiens, à l'écriture, à l'art en général, à la fraternité aussi et à l'entraide". Sa dernière pièce a pourtant en tête d'affiche la royale Sarah Bernhardt. Marié avec deux enfants, il doit absolument travailler, mais n'a plus d'idées.

C'était, initialement, un scénario destiné au grand écran, qui se transforma en projet pour le théâtre avant de devenir un film. L'intelligence avec laquelle Alexis Michalik qui signe aussi la mise en scène s'emploie à raconter l'aventure de Cyrano n'a d'égal que la pertinence d'un texte à la hauteur du chef-d'œuvre de Rostand. Alexis Michalik passionne pour le processus créatif d'Edmond Rostand, contraint de louvoyer entre acteur capricieux, écrivains jaloux et producteurs véreux. Son récit, bien rythmé, est mené avec un enthousiasme et une légèreté qui lui confèrent un élan joyeux.

De plus, que l'on aime ou non le classique, que l'on apprécie ou pas l'histoire de Cyrano de Bergerac, cette reconstitution historique à la fois précise et drôle en fait un excellent moment de cinéma.

Share