Yann Moix, enfant battu : "Je me faisais frapper avec des rallonges électriques"

Share

"Je vous dis la vérité".

On apprend d'emblée que l'écrivain de 50 ans n'est plus célibataire: "Je suis avec une femme depuis quelques mois" et que son style de femme est très précis: "Je ne sors qu'avec des Asiatiques, a-t-il admis, sans tabou". Après avoir déclaré "qu'il trouvait Fanny Ardant "extraordinairement belle", il a ajouté qu'il était toutefois "incapable d'aimer une femme de 50 ans" parce qu'il "trouvait ça trop vieux". Quand j'en aurais 60, j'en serai capable.

Plus loin, il explique que les cinquantenaires "sont invisibles" pour lui. Né en 1968, Moix est actuellement âgé de 50 ans lui-même. Point. Un corps de femme de 25 ans, c'est extraordinaire. "Le corps d'une femme de 50 ans n'est pas extraordinaire du tout", insiste l'ancien chroniqueur de l'émission "On n'est pas couché".

Ses propos ont fait le tour des réseaux sociaux et ont suscité un véritable tollé.

"Yann Moix aborde également la manière dont il aimerait vivre une potentielle paternité".

Mais l'origine n'est pas la seule chose qu'il recherche chez une femme. "Ne commençons pas à juger nos semblables en hiérarchisant leurs fantasmes", réagit-il dans une interview accordée au site du "Parisien". Pour l'écrivain de 50 ans, sortir avec une femme de son âge "n'est pas possible". D'autres, en revanche, n'ont pas hésité à ironiser sur ses propos concernant la "date de péremption " d'une femme.

L'animatrice de télévision, Valérie Damidot, a quant à elle répondu par l'humour: "Nous les quinquas on a pas non plus envie de ton micro kiki", tacle-t-elle sur Twitter.

Bien lancé, le chroniqueur des "Terriens du samedi" a également avoué ne sortir "qu'avec des Asiatiques": "Essentiellement des Coréennes, des Chinoises, des Japonaises".

Share