Kevin Spacey est accusé puis libéré sous caution — MoiAussi

Share

Kevin Spacey fait l'objet de plusieurs accusations, mais, pour la première fois, l'acteur américain de 59 ans a formellement été inculpé d'agression sexuelle sur un adolescent. "Chaque jour, je deviens plus confiant sur le fait que vous connaîtrez bientôt toute la vérité", y lance notamment Kevin Spacey. Dans les Massachusetts, cette accusation est passible de cinq ans d'emprisonnement. Le juge Thomas Barrett, du tribunal de Nantucket (Massacusetts), a ordonné que l'acteur américain soit laissé en liberté sous caution, au terme d'une courte audience. Le comédien, qui avait choisi de plaider non coupable par le biais de ses avocats, comme il l'avait annoncé dans une lettre au juge, ne s'est pas exprimé à l'audience.

La star de la série télévisée "House of Cards" avait demandé à se faire représenter par ses avocats, mais le magistrat avait refusé, le contraignant à se présenter lundi matin au tribunal.

Le magistrat a établi comme seule obligation de son contrôle judiciaire l'interdiction d'entrer en contact avec la victime présumée ou ses proches et fixé au 4 mars la date de la prochaine audience.

Etant fan de Kevin Spacey, un jeune homme de 18 ans travaillant dans un restaurant de Nantucket (Massachusetts) a tenu à le rencontrer sur son lieu de travail le 7 juillet 2016.

L'inculpation formelle intervient plus de 13 mois après le dépôt de la plainte. Après avoir bu plusieurs bouteilles de bières offertes par l'acteur, le jeune homme a affirmé que ce dernier lui a mis la main dans son pantalon pour saisir son sexe. Il a été inculpé pour agression sexuelle mais laissé libre sous caution. Une plainte a été déposée par la victime et les enquêteurs disposent ainsi d'une vidéo tournée par ce jeune homme avec son téléphone montrant le forfait du comédien, selon Le Figaro.

En décembre, après plus d'un an de silence, l'acteur a publié une vidéo de trois minutes "dans laquelle il semble se défendre en prenant les habits de son alter ego de [la série] House of Cards, Franck Underwood", écrit le magazine.

"Bien sûr, certains ont cru à tout et attendent, le souffle court, de me voir tout avouer, [estimant] que j'ai eu ce que je méritais", déclare l'acteur dans la vidéo. "Non, vous êtes plus intelligents que ça".

Share