Golden Globes 2019: les principales déclarations des lauréats (vidéos)

Share

C'est en larmes que Lady Gaga a reçu le deuxième Golden Globe de sa carrière, dimanche à Los Angeles. Idem pour " A star is born ", dont le dvd lui sera en vente dès le 28 février.

"Le cinéma, quand il est à son meilleur, construit des ponts vers d'autres cultures. Et tandis que nous franchissons ces ponts, nous devons prendre conscience que ces nouveaux visages ont beau paraître curieux, ils ne nous sont pas étrangers", a lancé le cinéaste mexicain. A noter que cette année, les femmes avaient abandonné leurs toilettes noires, signe, en 2017, de ralliement à l'association Time's Up, pour que cesse le harcèlement sexuel à l'encontre des femmes dans l'industrie du cinéma et pour plus d'égalité et de représentation. L'actrice qui a rappelé qu'elle exerçait ce métier depuis 45 ans, était en compétition face à Lady Gaga (pour A Star Is Born), Nicole Kidman (pour Destroyer), Rosamund Pike (pour A Private War) et Melissa McCarthy (pour Can You ever Forgive Me?).

Plus tard dans la soirée, l'actrice a remporté le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique, ce qui est une première.

Alors que les Golden Globes, décernés par 88 membres votants de la HFPA, ont peu de relations avec les Oscars, ils peuvent donner un élan à la saison de remise des prix lorsque cela compte le plus.

"Green Book" a reçu le prix du meilleur film dans la catégorie comédie et films musicaux, le troisième trophée de la soirée pour ce long métrage.

Alfonso Cuaron le 6 janvier 2019 à Beverly Hills
Alfonso Cuaron le 6 janvier 2019 à Beverly Hills

Tirée d'un roman de James Baldwin, la nouvelle oeuvre de Barry Jenkins raconte l'histoire d'un jeune couple noir dans le Harlem des années 1970, et des obstacles que son amour doit traverser, sur fond de racisme et d'erreur judiciaire.

Quant à la dernière production Marvel, "Spider-Man: New Generation", qui met en scène un nouvel homme araignée à la fois noir et latino, elle a remporté le prix du "meilleur film d'animation". La récompense pour la meilleure série comique est allée à "La Méthode Kominsky" (Netflix) et celle du meilleur film de télévision ou mini-série à "The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story (FX)".

Si la présence d'Andy Samberg à la présentation n'était pas une surprise, Sandra Oh était une co-présentatrice inattendue pour la cérémonie.

Christian Bale a été récompensé du Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie pour son rôle de Dick Cheney dans "Vice", portrait au vitriol de l'ancien vice-président américain et de son ascension au pouvoir.

Share