Les promesses folles d’une nouvelle console de jeu — Mad Box

Share

Voilà une annonce innatendue qui risque bien de changer le paysage du Jeu vidéo tel qu'on le connaît, entre Google, Amazon et les principaux constructeurs déjà présent, la multitude des services, launcher, jamais l'offre n'aura été aussi grande, pour le meilleur et pour le pire.

Nous pensons que l'industrie est un peu trop proche d'un monopole ou d'un petit oligopole.

Slightly Mad Studios veut lancer sa console surpuissante, la Mad Box

En effet, Ian Bell, PDG de Slightly Mad Studios, vient d'annoncer via son compte Twitter franchement créé pour l'occasion, qu'il comptait rentrer dans l'arène des consoles de salon, et donc devenir demain un nouvel acteur du Jeu vidéo au côté de Sony, Microsoft et Nintendo.

Quelles que soient les intentions profondes de Ian Bell avec cette machine, son but ne sera pas de concurrencer les autres systèmes sur le terrain des exclusivités puisque Slightly Mad Studios n'a pas l'intention de motiver les développeurs financièrement pour sortir des jeux exclusivement sur ce support. "Nous pensons que la compétition est saine et nous avons les contacts nécessaires chez les fabricants pour être en mesure de produire quelque chose d'épique selon nos concepts", déclare Ian Bell. Sony y étant toutefois parvenu dans les années 90, les espoirs de Slightly Mad Studios peuvent être réels! Un bon résultat pour un studio indépendant (surtout spécialisé dans les simulations automobiles) mais sans doute un peu juste pour se transformer en constructeur. Mieux, les premières images de cette machine devraient arriver d'ici quatre à six semaines.

Share