Fuchsia : le futur OS de Google acceptera les applications Android

Share

En d'autres termes, tout engin propulsé par Fuchsia en version arm64 ou x86_64 (uniquement du 64 bits à l'horizon) pourra exécuter des applications Android à la seule condition de disposer de la version.far d'ART. Dans le fond, il ne s'agit pas là d'une grosse surprise, tant on voyait mal Google proposer un OS inédit, imposant aux utilisateurs de repartir de zéro.

Notons que Fuchsia OS marcherait par conséquent dans les pas de Chrome OS.

C'est au sein d'AOSP (Android Open Source Project) qu'apparaît une nouvelle possibilité très intéressante pour Fuchsia OS: la capacité à faire tourner des applications Android.

Alors que le développement de Fuchsia continue de progresser dans une relative discrétion, un fichier "read me" est venu confirmer une information importante: le futur système d'exploitation polyvalent de Google prendra bien en charge les applications Android. Avec Fuchsia, les inconditionnels d'Android devraient donc retrouver un OS tout neuf, mais néanmoins compatible avec toutes les applications Android existantes, de manière à faciliter la transition.

Selon 9 To 5 Google, un fichier téléversé dans le dépôt du projet open source Android laisse penser que Fuchsia intégrera nativement une version d'Android Runtime. Pour rappel, ART a succédé à Dalvik pour devenir le moteur d'exécution des applications Android.

Si l'existence du projet n'est plus un secret, Google n'indique pas pourquoi il développe Fuchsia OS.

C'est ainsi que l'on a pu découvrir Fuchsia, un nouvel OS dont le but est de pouvoir fonctionner qu'importe l'appareil sur lequel il est installé. Comme évoqué plus haut, les tous premiers appareils équipés de Fuchsia ne sont pas attendus avant 2020 au mieux. L'OS est en préparation depuis deux ans, et rien ne laisse penser qu'il sera bientôt présenté au grand public.

Share