Santé : au réveillon de Noël, attention à l'infarctus !

Share

Les chercheurs ont même observé les heures auxquelles le risque était le plus important le 24 décembre, et ont noté que la hausse des cas débutait à 19 heures, avec un pic à 22 heures. Les tablées sont souvent longues et animées. De manière générale, le risque d'infarctus du myocarde augmente de 15 % lors des fêtes de fin d'année. Le risque ne semble en revanche pas augmenter lors des événements sportifs. Selon une étude suédoise, le risque d'infarctus du myocarde augmente davantage au réveillon de Noël. Il est supérieur de 20% à la normale le 1er janvier, mais moins important que la moyenne le 31 décembre.

Enfin, tout le monde n'est pas égal face à ce risque: sans surprise, il concerne particulièrement les personnes de plus de 75 ans et celles qui ont des antécédents de diabète ou de maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs estiment que cette augmentation des risques d'infarctus est " peut être dû aux effets de l'excès d'alcool et d'alimentation, à l'exposition aux températures froides et au manque de sommeil ".

L'étude, dévoilée par Le Figaro, a été effectuée sur 283 000 personnes pendant 15 ans (1998-2013) par une équipe suédoise de chercheurs des universités de Lund, Stockholm, Uppsala et Orebro.

Lire la suite sur LePoint.frSpécial cœur - Recherche: la France doit garder sa place!

Share