Le gouvernement annule la hausse des taxes sur les carburants pour 2019 !

Share

Le gouvernement travaille à une solution "sûre" pour empêcher la hausse attendue du tarif régulé de l'électricité début 2019, tandis que le tarif du gaz devrait lui baisser "de 2 à 3%" au 1er janvier, a annoncé mercredi le ministre de la Transition écologique.

À l'origine de la colère des Gilets jaunes, la hausse des taxes sur le carburant ne se poursuivra pas l'année prochaine.

Au moment où l'Assemblée nationale achevait sa cinquième heure de séance et s'apprêtait à voter le moratoire de 6 mois, qui n'avait ni convaincu l'opposition ni les gilets jaunes, l'Élysée a annoncé l'abandon de la hausse des carburants. "Il fallait aller un cran plus loin", explique l'un des plus proches conseilleurs du chef de l'État. "Comme ça, il n'y a pas d'entourloupe ", a-t-il précisé. Selon le ministre qui était au téléphone avec le président quelques minutes de son intervention télévisée, les gens pensaient qu'il y avait une entourloupe suite au moratoire...

L'Elysée cherche toutefois à arrondir les angles, expliquant que cette décision a été prise conjointement par le président et le Premier Ministre. "Le président et le Premier ministre ont souhaité de concert que la hausse de la taxe carbone prévue dans le budget 2019 soit supprimée".

"Le débat citoyen et parlementaire des semaines et des mois à venir devra permettre de trouver les solutions et les financements qui répondront aux enjeux de la transition écologique, solutions qui devront préserver le pouvoir d'achat de nos concitoyens", ajoute le palais présidentiel dans un communiqué. " Comme prévu si l'IFI n'est pas efficace on regardera comment adapter le dispositif mais il n'y aura pas de retour à l'ISF " a déclaré l'Élysée à France Info.

Share