Barend Britz tué dans son bar — Perpignan

Share

Dans la journée de vendredi, une foule s'est recueillie devant le bar, sur la place République à Perpignan.

Paul Foussat était l'entraîneur de l'USAP dans les années 90 lorsque Barend Britz était l'une des poutres d'un club qui revenait sur le devant de la scène après une traversée du désert. La presse locale révèle que des témoins du drame et des habitants de la ville se sont réunis devant sur la scène de crime pour allumer des bougies et rendre hommage à celui qui a joué à l'Usap jusqu'en 1996 et qui allait fêter ses 64 ans le 14 décembre prochain. Il a été interpellé à son domicile familial peu après les faits.

Personne n'aurait eu le temps de réaliser. Ses deux comparses, qui n'ont pas porté de coups, ont également été appréhendés.

L'individu, une fois face à Britz, l'aurait frappé armé d'un poing américain. "Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille". Secouru par les pompiers, il a finalement succombé à ses blessures. L'agresseur a été arrêté par la police. Selon les premiers éléments, il serait âgé d'une trentaine d'années et aurait déjà semé la pagaille à plusieurs reprises, dont jeudi après-midi encore, dans le bar, obligeant le patron à l'éconduire. Placé en garde à vue, selon toutes vraisemblances, il devrait être mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort" à moins que le juge ne décide de l'inculper pour "homicide volontaire". Ce jeudi dans la nuit, ses amis et ses proches sous le choc, autour de sa fille d'une dignité absolue, ne pouvaient se résoudre à quitter les lieux. Ce vendredi matin il se disait "triste de voir partir un homme et un joueur emblématique, _un grand monsieur qui représentait toutes les valeurs de l'USAP_".

Share