Le Maire et Darmanin suggèrent une prime défiscalisée — Pouvoir d’achat

Share

Les entreprises veulent bien contribuer à une hausse du pouvoir d'achat, mais pas sans une aide de l'État.

Le gouvernement va-t-il en appeler aux entreprises pour éteindre l'incendie des Gilets jaunes?

Le ministre des Finances et son homologue chargé des Comptes publics se sont déclarés ce jeudi favorables à une prime exceptionnelle de fin d'année défiscalisée.

Elle serait plafonnée jusqu'à 1 000 euros et ne compterait pas pour les retraites. "Si les entreprises, et nous les encourageons à le faire, peuvent mieux redistribuer la différence entre le capital et le travail, j'y suis personnellement favorable", a abondé Gérald Darmanin sur France Inter.

Les représentants des organisations patronales ont salué l'initiative.

"Des propositions ont été formulées (.) pour que les entreprises qui le souhaitent puissent verser une prime exceptionnelle à leurs salariés et que, dans ce contexte, cette prime soit défiscalisée".

Share