Un syndicat de police appelle à la grève illimitée — "Gilets jaunes"

Share

L'organisation affirme rejoindre le combat des Gilets jaunes. C'est en tout cas le vœu d'un des syndicats de la police, Vigi, qui appelle à un mouvement illimité dès ce samedi, explique France Info.

Le syndicat de police Vigi a lancé un appel à la grève illimitée à partir de samedi, en soutien au mouvement des gilets jaunes, comme l'annonce BFM TV. "Il est temps de s'organiser légalement et d'être solidaire avec eux, pour l'avantage de tous", peut-on lire dans un communiqué diffusé par le syndicat Vigi-Ministère de l'Intérieur. Notre préoccupation est de boucler la fin du mois et non de changer les moquettes de l'Elysée pour 300 000€!

"Nous savons que nous aurons des blessés et nous craignons d'avoir des morts parmi nous", poursuivent-ils.

La grève commencerait donc samedi 8 décembre, alors qu'une nouvelle mobilisation nationale des gilets jaunes est attendue.

Vigi appelle en outre les forces de l'ordre à user de leur droit de retrait qui permet à tout salarié d'arrêter son travail et de quitter son lieu de travail, lorsqu'il estime faire face à un danger grave: "N'allez pas vous faire blesser, mutiler ou tuer pour des personnes qui pensent que vous êtes de la chaire à canon". Or, d'après les représentants du syndicat s'exprimant dans ce communiqué, "le président de la République a pris [les policiers] pour des 'mercenaires' en voulant nous 'acheter' avec une prime d'un montant inférieur du coût des heures sup sur la journée du 1er décembre". "Pensez à vous, vos familles et vos proches".

Dans le texte, il est proposé que les adhérents comme les ouvriers cuisiniers, les scientifiques, les techniciens, les adjoints administratifs se mettent en grève, leur absence visant à paralyser le fonctionnement des policiers opérationnels sur le terrain. L'objectif annoncé est de "trouver des solutions permettant d'améliorer le pouvoir d'achat des personnels du ministère, et par extension des Français". Les résultats du syndicat, qui est représenté sur les listes du ministère et de la police nationale sans étiquette CGT, seront un premier indice de la réussite de la mobilisation.

Share