[MàJ] Fortnite : un troisième mode de jeu créatif à l'horizon

Share

Tout d'abord Epic ne prendra que 12% de commission sur les ventes. Le fondateur du studio Epic Games a donc décidé de faire bouger les choses en lançant sa propre boutique numérique, la sobrement nommée Epic Games Store.

Epic Games met aussi en avant dans son annonce d'autres fonctionnalités: abonnement automatique au flux de nouveautés du créateur, mise en relation des créateurs et des vidéastes sur Youtube/Twitch pour favoriser les ventes via un système d'affiliation. Il faut également ajouter 5% supplémentaires pour tout jeu qui utilise le moteur Unreal Engine qui appartient à Epic. Au début du mois, Valve a mis à jour sa politique de répartition, uniquement pour les jeux à succès, passant ainsi le partage à 25/75% si le titre vendu dépasse les 10 millions de dollars de recette, et 20/80% si la barre des 50 millions de dollars a été atteinte. Son principal atout n'est pas pour les joueurs, mais pour les développeurs. La différence tient dans cette rétribution avantageuse et surtout dans la popularité déjà acquise du lanceur d'Epic.

Depuis 2005, année du lancement de Steam, Valve a bâti son empire en imposant la taxe de 30/70. L'idée est plutôt simple, lancer une plateforme de distribution de jeux vidéo concurrente. Face à cette réalité, le prélèvement de 30% nest plus justifié aujourdhui pour beaucoup de développeurs, ce qui explique lémergence de nouvelles plateformes comme itch.io qui proposent les mêmes services que Steam à une fraction du prix.

Epic Games insiste sur le fait que ce projet n'aurait pas été possible sans Fortnite, et pas seulement à cause des moyens financiers bruts.

Pour ce qui est du relationnel, les clients seront automatiquement abonnés au fil d'actu' d'un studio lors de l'achat d'un jeu. En attendant d'en savoir plus, Epic a donné quelques précisions qui intéresseront sans nul doute les développeurs.

Steam fait enrager les développeurs indépendantsCette annonce d'Epic Games tombe à pic. Le Store est cependant agnostique, tous les moteurs sont les bienvenus.

Pensez-vous que les prélèvements de Steam, Google et Apple sont justifiés?

Share