Le sud-coréen Moon veut toujours accueillir Kim Jong Un cette année

Share

Le président américain Donald Trump annonce qu'il rencontrera probablement à nouveau le leader nord-coréen Kim Jong-un lors d'un second sommet en début d'année prochaine.Le président américain a évoqué les mois de janvier ou février devant la presse, lors du vol à bord d'Air Force One le ramenant aux USA depuis l'Argentine où il était présent pour le sommet du G20. "Nous nous entendons très bien".

Le sommet de Singapour a ouvert la voie à la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Il a précisé que "trois endroits" étaient envisagés pour cette rencontre. A cette occasion, Kim Jong-un a pris l'engagement vague en faveur d'une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne", dont les modalités et le calendrier ont été repoussés à des négociations de suivi qui patinent depuis. Mais Pyongyang n'a effectué depuis juin que peu de gestes concrets vers l'abandon de ses programmes nucléaire et balistique. "Ainsi, le Président américain souhaite que le Président Kim mette en œuvre le reste de leur accord et dans ce cas, il [Donald Trump, ndlr] ferait ce que le Président Kim souhaite voir devenir réalité", a souligné Moon Jae-in.

Les deux hommes ont "réaffirmé leur engagement de parvenir à une dénucléarisation finale et totalement vérifiée" de la Corée du Nord, a dit la porte-parole du président américain, Sarah Sanders.

"Nous parlons avec les Nord-Coréens de l'application de tous ces engagements", avait-il déclaré dans un communiqué.

"En marge de la réunion du G20, Donald Trump a ainsi demandé à son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, de relayer ce message de confiance au jeune dictateur".

Le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée, Kim Jong Un (droite), et le président sud-coréen Moon Jae-in, le 19 septembre à Pyongyang. Washington estime que le rapprochement initié entre les deux Corée ne doit pas aller plus vite que la dénucléarisation et martèle que les sanctions doivent être maintenues tant qu'elle ne sera pas totale.

Après la première rencontre entre MM.

Deux jours plus tôt, l'agence nord-coréenne avait rapporté la visite de Kim III dans une pêcherie, également sur la côte est. Trump et Moon ont convenu durant leurs échanges qu'une visite de M. Kim à Séoul "apporterait une impulsion supplémentaire à leurs efforts conjoints pour établir la paix sur la péninsule coréenne".

Share