Le gouvernement ouvre la porte à un retour de l'ISF

Share

Pour rappel, le rétablissement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), transformé l'an dernier en impôt sur la fortune immobilière, est l'une des revendications du mouvement des "Gilets jaunes".

Le porte-parole du gouvernement a précisé par ailleurs sur RTL que les trois mesures fiscales "gelées" mardi par le Premier ministre Edouard Philippe seraient abandonnées si aucune solution d'accompagnement n'émerge de la "grande concertation territoriale" prévue du 15 décembre au 1er mars: "Si on ne trouve pas de solutions, on y renoncera". "Après avoir déclaré que "ce sujet-là n'est pas sur la table", le porte-parole du gouvernement a assuré vouloir qu"'on l'évalue, le contrôle", notamment au Parlement. Symbole de la politique de l'offre du gouvernement, le remplacement de l'ISF par l'IFI a valu à Emmanuel Macron d'être étiqueté comme le " président des riches " par les oppositions. Réformé et renommé en " impôt sur la fortune immobilière", cet impôt, très impopulaire chez les Français les plus aisés, " pourrait faire l'objet d'une évaluation à l'automne 2019 ", annonce-t-il. Il faudra voir si l'argent, qui a été supprimé dans cette part de l'ISF sur les valeurs mobilières, revient bien dans l'économie réelle.

"On ne fait pas de la politique pour avoir raison, on fait de la politique pour que ça marche, pour trouver des solutions aux problèmes des gens", a-t-il souligné au lendemain du recul gouvernemental sur la fiscalité écologique.

"Non, cela n'a pas été dit, par personne", a répondu la ministre de la Justice Nicole Belloubet sur BFM TV et RMC Info. La secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, est prête à proposer de "rétablir l'ISF" si les évaluations du nouveau dispositif qui le remplace ne sont pas concluantes, selon un communiqué de son cabinet publié ce mercredi. " Il y a d'autres mesures fiscales qui peuvent être prises, a-t-elle détaillé". Les manifestants réclament depuis plusieurs semaines que l'exécutif réinstaure l'ISF, dont la suppression est considérée comme un cadeau aux plus fortunés.

Share