La lettre assassine de Catherine Deneuve à Laurent Delahousse

Share

Pour autant, le 25 novembre 2018, Laurent Delahousse consacrait un numéro de son émission Un jour, un destin (France 2) à Catherine Deneuve. "Un portrait superficiel et morbide à souhait ", estime-t-elle. Des images, un montage "indigne" pour Catherine Deneuve, qui termine sa lettre en s'adressant une nouvelle fois à Laurent Delahousse: "Vous l'avez produit, ce film, visionné et commenté, cela me sera toujours insupportable". Elle se moque aussi du choix des personnes invitées à témoigner. "Voilà un enterrement de première classe: vous auriez pu attendre quelques années encore!", écrit l'actrice, qui dénonce "un portrait superficiel et morbide à souhait".

C'était une émission en son honneur, mais la principale intéressée n'a pas du tout apprécié. Dans une lettre ouverte parue dans les colonnes de Télérama, l'actrice n'hésite pas à dire tout le mal qu'elle pense de ce portrait. Le ton est donné.

Elle poursuit: "C'est le mélange de fiction et de documents réels qui me semblent le plus navrant", expliquant qu'elle considérait qu'"Un jour, un destin" était allé trop loin en reconstituant le décès de sa soeur Françoise dans un accident de voiture en 1967. Un plan en particulier a provoqué la colère de la comédienne: "une main sur le contact d'une voiture dans laquelle ma sœur va s'exploser quelques minutes plus tard. Suivi des images vraies de l'accident. c'est indigne", s'emporte-t-elle.

Elle fustige également la présence de certaines personnes venues commenter sa carrière: "Des personnes que je n'ai pas vues depuis plusieurs décennies et qui me connaissent à peine".

"Pour conclure, Catherine Deneuve en appelle à la responsabilité de Laurent Delahousse". "Abstenez-vous peut-être d'une deuxième partie que vous avez annoncée", conclut la comédienne aux deux César, au sujet d'un deuxième volet, qui selon nos informations, n'est pas encore produit.

Share