Gabon : première apparition publique d'Ali Bongo à Rabat

Share

Selon le journal en ligne lalibreville.com, Ali Bongo, arrivé à Rabat le 29 novembre, a tenu une réunion à l'hôpital " avec les responsables de son cabinet", après que les médecins marocains qui l'ont examiné eurent déclaré le Président " désormais totalement hors de danger ".

DIG/ Annoncé en convalescence à l'hôpital d'instruction militaire de Rabat au Maroc, le Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba ne ménage finalement pas sa santé " pour le bien-être de ses compatriotes et la bonne marché du pays, plongé dans une incertitude et une angoisse depuis ses sérieux ennuis de santé ". Selon des médias internationaux, au cours de sa visite, le roi du Maroc s'est réjoui de l'évolution de l'état de santé du Président gabonais.

Le Souverain s'est informé, lors de cette visite, de l'état de santé de S.E.M. Ali Bongo Ondimba qui effectue un séjour médical au Maroc, aux fins de rééducation et de convalescence. En plus d'éléments de la gendarmerie royale, des unités spéciales relevant de la DGSN et d'autres corps en civil veillent à la sécurité des lieux.

Vêtu d'un turban et d'une djellaba à rayures grises, le président Bongo y apparaît légèrement souriant et regardant le roi.

Les relations entre Rabat et Libreville sont connues pour être historiquement des plus solides et des plus étroites depuis le roi Hassan II et du président Omar Bongo. Il s'agit du directeur de cabinet du président, Brice Laccruche Alihanga, du secrétaire général, Jean-Yves Teale, du chef du protocole, François Epouta, et du porte-parole de la présidence, Ike Ngouoni. Quant aux affaires courantes, elles sont expédiées par le premier ministre, Franck Emmanuel Issoze Ngondet.

Share