Ballon d’or féminin 2018 : Ada Hegerberg sacrée

Share

Une soirée événement qui s'est déroulée au Grand Palais, le tout sous les caméras de la chaîne L'Equipe.

Le premier Ballon d'Or féminin a été attribué à la Norvégienne Ada Hegerberg, qui évolue sous les couleurs de l'OL. La cérémonie orchestrée par David Ginola a sacré Luka Modric, devant Cristiano Ronaldo et les Français Antoine Griezmann et Kylian Mbappé.

Après avoir fait part de sa première réaction, Hegerberg a été abordée par le DJ de la soirée, Martin Solveig. La jeune femme de 23 ans a répondu non avec un léger mouvement de tête montrant sa désaprobation, quant à la nature de cette question. Sur Twitter, il a partagé une vidéo d'excuses, déclarant être "étonné" par ce que les internautes écrivent. Il a justifié ce tollé provoqué sur les réseaux sociaux par son "mauvais usage de la langue anglaise" et de sa "mauvaise compréhension de la culture de la langue anglaise, qui n'est visiblement pas suffisante". "Désolé" a-t-il conclu. Le DJ français Martin Solveig était invité à remettre le ballon d'or féminin lors de la fameuse cérémonie qui consacrait hier soir à Lyon, les stars du ballon rond. "Il est venu me voir après et il s'est excusé. Je n'ai pas trouvé cela sexiste", a-t-elle déclaré. Je n'ai pas vu la situation comme ça, comme les autres. Et l'attaquante norvégienne de Lyon, Ada Hegerberg, d'enchérir: "tout ce qu'on a vécu ensemble ces dernières années, ça vaut bien un Ballon d'Or pour Lyon j'espère".

Share