Euro 2020 : les Bleus vont connaître dimanche leurs adversaires pour les éliminatoires

Share

Les joueurs d'Erik Hamrén avaient aussi donné du fil à retordre aux Bleus au mois d'octobre (2-2), à Guingamp. Ce dimanche, le tirage au sort des éliminatoires a placé l'équipe de France dans un groupe loin d'être insurmontable.

Les deux premiers de chaque groupe qualifiés.

Si l'Allemagne venait à ne pas tomber dans le groupe des Bleus, d'autres adversaires coriaces pourraient se frotter aux champions du monde en titre, notamment l'Islande, la Suède, la Bosnie-Herzégovine ou encore la Russie.

Enfin, la France n'a jamais affronté la Moldavie mais retrouvera Andorre, qu'elle a affronté et battu à trois reprises dans son histoire. Une bonne nouvelle pour les supporters prêts à faire le déplacement, car c'est "20 % de plus que lors de l'Euro 2016 en France", a-t-il souligné. Pour y prendre part, les Belges devront passer par la phase de qualification, dont le tirage au sort des 10 groupes a eu lieu ce dimanche à Dublin.

Chapeau 3: Slovaquie, Turquie, Irlande, Irlande du Nord, Écosse, Norvège, Serbie, Finlande, Bulgarie, Israël.

Dans le pot 4, on retrouve la Hongrie, la Roumanie, la Grèce, l'Albanie, le Monténégro, Chypre, l'Estonie, la Slovénie, la Lituanie et la Géorgie.

Chapeau 5: Macédoine, Kosovo, Biélorussie, Luxembourg, Arménie, Azerbaïdijan, Kazakhstan, Moldavie, Gibraltar, Îles Féroé.

Les cinquante-cinq équipes inscrites seront divisées en dix groupes, cinq de cinq équipes et cinq de six équipes. Deux semaines plus tard, les hommes de Didier Deschamps croisaient le fer en quarts de finale avec l'Islande, candidat surprise au dernier carré.

En bref, la France ne devrait pas douter de ses chances de qualifications, comme la plupart des grandes nations depuis 2016 et l'augmentation du nombre d'équipes en phase finale (24, contre 16 auparavant). Les rencontres se tiendront du 12 juin au 12 juillet 2020. Les matchs seront répartis entre douze villes de douze pays différents, et les demi-finales et la finale se dérouleront à Londres.

Share