La juge Ruth Bader Ginsburg hospitalisée, les anti-Trump se mobilisent

Share

La juge Ruth Bader Ginsburg, figure de proue de l'aile libérale à la Cour suprême américaine. "RBG" ainsi qu'on la surnomme, a chuté dans son bureau mercredi soir.

Elle est d'abord retournée chez elle, mais s'est rendue finalement à l'hôpital de l'Université George Washington jeudi matin, en raison de son "inconfort ".

"Elle va mieux et prévoit de travailler de son domicile aujourd'hui", a précisé à l'AFP Kathy Arberg, la porte-parole de la plus haute instance judiciaire américaine.

Ce nouvel arrivant serait automatiquement conforté par un vote du Sénat, où les républicains ont conservé leur majorité lors des élections législatives de mardi.

En moins de deux ans de mandat, M. Trump a déjà nommé à vie deux juges conservateurs, ancrant à droite pour des décennies la haute cour qui compte neuf membres.

Sur les réseaux sociaux, nombreux étaient les internautes hostiles à Donald Trump à se mobiliser à l'annonce de son hospitalisation, non sans humour, proposant même d'envelopper la doyenne de la Cour suprême dans du papier-bulle.

Nommée à la Cour suprême en 1993 par Bill Clinton, Ruth Bader Ginsburg est la doyenne de l'institution.

Share