Gérald Darmanin annonce la traque sur les réseaux sociaux — Fraude fiscale

Share

Au RSA mais roulant en Porsche?

L'administration fiscale va bientôt expérimenter la surveillance des réseaux sociaux pour lutter contre la fraude, selon un extrait d'un entretien que le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a donné à l'émission Capital de M6.

Interrogé par Julien Courbet sur les tentations de délation abusive que pourrait susciter une telle pratique, le ministre a répondu que "souvent les Français se photographient eux-mêmes sur les réseaux sociaux et ce sont vos comptes personnels, puisqu'ils sont publics, qui seront regardés par expérimentation".

Cette expérimentation, qui sera mise en place "sans doute au début de l'année prochaine", fait partie des mesures de la loi contre la fraude fiscale, adoptée le mois dernier au Parlement, et qui vise à donner plus de moyens à l'État pour combattre toutes les formes de fraudes. Cette loi prévoit, outre la police fiscale, une augmentation des sanctions, la possibilité de rendre publics les noms des fraudeurs et le desserrement le " verrou de Bercy " qui confère au fisc le monopole des poursuites.

Projet de lutte contre la fraude fiscale: une réforme en demi-teinte Explosion de la fraude fiscale: à qui incombe vraiment la faute?

Share