France : Passée l’euphorie Gassama, Macron veut expulser les sans-papiers

Share

Le voyage d'Emmanuel Marcron sur les traces de la Première Guerre mondiale dans le Nord-Est de la France devait parallèlement être l'occasion de reconquérir les Français de province avec qui la rupture semble avoir été finalisée par la dernière hausse des carburants.

Emmanuel Macron profite aussi de cette semaine pour investir les médias alors que ses interviews étaient jusqu'ici rares. Face à un ancien combattant, le président de la République a évoqué les "sans-papiers" d'une façon... étonnante "sans-papiers". ", lui demande ce dernier". Or ce même jour, Emmanuel Macron arrivait sur place pour rendre hommage aux victimes de la fameuse bataille et aller à la rencontre des habitants.

En marge des commémorations de la Grande guerre à Verdun, "Quotidien" a capté un échange embarrassant pour le chef de l'État, déjà empêtré dans la polémique après ses propos sur le maréchal Pétain.

Visiblement gêné et surpris par la question, Emmanuel Macron répond: "Haaaa.Ceux qui n'ont pas de papiers et le droit d'asile, croyez moi qu'on va les".

L'ancien combattant lui demande alors s'il pourra le dire " aux autres ".

" Ceux qui n'ont pas de papiers, croyez-moi, on va les..." Macron acquiesce et précise: " Il faut qu'on soit plus efficaces dans la manière d'héberger les gens quand ils sont dans la nécessité ".

"Ceux qui fuient leur pays, parce que c'est leur liberté, il faut les protéger (...) et ceux qui viennent alors qu'ils pourraient vivre librement dans leur pays, on va les raccompagner".

Share