Aulas et Genesio pas tendres avec les joueurs — OL

Share

Jean-Michel Aulas est un être à part dans le paysage footballistique français. Comme encore dans Le Progrès ce jour, où il glisse un mini tacle au Paris Saint-Germain qui ne respecterait pas les règles du fair-play financier.

En marge de sa rencontre de Ligue des Champions face à Hoffenheim, mercredi soir, le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a envoyé une nouvelle charge au PSG.

Braillard, le président de l'OL arrive toujours à recentrer l'attention sur lui quand sa formation, son entraîneur, ou ses joueurs sont en difficultés. L'emprise de Bruno Genesio sur son groupe? On a affaire à un très grand joueur, il l'a démontré, qui n'a pas été brillant. Et je pense que c'est un bon avertissement pour tous les joueurs qui savent que quand on a eu équipe qui va vite sur les côtés, et on aura une équipe d'Hoffenheim mercredi qui aura ces caractéristiques là, eh bien il faut s'organiser de manière extrêmement précise.

Mais ce spectateur, par ailleurs grossier, n'a pas été le seul à faire les frais de la mauvaise humeur de Jean-Michel Aulas.

Share