Le prince Charles restera neutre une fois sur le trône — Royaume-Uni

Share

Alors qu'il vient d'atteindre les 70 ans, le Prince Charles a accepté de répondre à un grand entretien, exercice auquel il ne s'était pas adonné depuis des années. "C'est important que chaque génération fasse les choses un peu différemment".

"Et l'idée que je puisse continuer à agir de la même façon, si je dois succéder (à la reine), est complètement absurde parce que les deux situations sont complètement différentes", souligne-t-il.

Evoquant son futur destin royal, Charles a assuré qu'une fois sur le trône britannique, il s'en tiendra à un strict devoir de réserve.

Le prince Charles mène depuis des décennies un combat pour l'environnement. Des sujets que la reine Elizabeth II évite. Dans une interview à la BBC, diffusée ce jeudi 8 novembre, le prince Charles s'est engagé à respecter la neutralité politique du chef de l'État quand il deviendra roi.

Son soutien appuyé au dalaï lama n'est guère apprécié à Pékin et en mai 2014 la Russie a exigé des explications officielles au gouvernement britannique lorsque le prince a comparé Vladimir Poutine à Adolf Hitler.

Interrogé par la BBC sur la possibilité qu'il continue à militer publiquement pour ses engagements une fois couronné, le prince répond par la négative. Je ne suis pas si stupide.

À l'inverse, depuis des lustres, celui qui porte aussi les titres de comte de Chester et de Carrick, de duc de Cornouailles et de Rothesay, de baron de Renfrew, lord des Îles et autres distinctions de moindre envergure n'en fait qu'à sa tête et s'affranchit de toute contrainte. "Donc, bien sûr, je comprends tout à fait comment cela doit fonctionner", dit-il.

Share