Effondrement d'un immeuble à Charleville-Mézières

Share

Mercredi, les membres du gouvernement sont arrivés à pied de la gare de Charleville-Mézières, après être venus par train de Paris, pour participer au Conseil des ministres exceptionnellement délocalisé dans ce département symbole de la Grande Guerre, mais aussi de la désindustrialisation. "Il n'y a eu aucune victime, c'est une certitude ", a indiqué la préfecture des Ardennes à l'AFP. Les pompiers ont alors le temps d'évacuer trois personnes, dont une dame "à l'aide d'une échelle" expliquent encore les pompiers.

C'est une habitante de l'immeuble effondré qui aurait donné l'alerte, une heure plus tôt, quand un morceau de mur du bâtiment est tombé. D'après la préfecture, l'immeuble était situé à proximité d'un magasin d'une chaîne de vêtements en travaux. Sur place, le procureur de la République de Charleville-Mézières, Laurent De Caigny annonce avoir demandé "que soit ouverte une enquête pour déterminer les conditions d'effondrement de cet immeuble et notamment savoir s'il y a eu mise en danger de la vie (des habitants)".

En raison des risques d'effondrement, les pompiers ont été alertés vers 18h30.

L'immeuble, modeste, jouxtait un chantier de rénovation.

Deux jours après l'effondrement meurtrier de plusieurs immeubles dans le centre de Marseille, un autre édifice s'écroule à son tour, cette fois à Charleville-Mézières (08). Cet effondrement a eu lieu alors que deux immeubles se sont écroulés lundi dans le centre de Marseille, provoquant la mort d'au moins six personnes.

Share