Un nid à embrouilles au sein des Bleus — Ballon d'or

Share

Un prix qui, à ses yeux, n'a pas vraiment sa place dans un sport collectif.

Auteur d'une saison 2017-2018 exceptionnelle, avec à la clé une Coupe du Monde et une Ligue des Champions, Raphaël Varane apparaît comme un candidat légitime. Mais, ce n'est pas dans sa nature.

Un trophée qui ne l'obnubile pas pour autant, l'ancien Lensois préférant les succès collectifs aux récompenses individuelles.

"Ce serait bien de voir un défenseur remporter le Ballon d'Or comme Raphaël Varane, mais, avec tout ce qu'il a donné pour le Real Madrid l'année dernière et pour tout ce qu'il a montré, le Ballon d'Or doit aller à Cristiano Ronaldo", a avoué l'international italien qui souhaite donc voir son néo-coéquipier remporter le sixième Ballon d'Or de sa carrière, faisant de lui le joueur le plus titré. Individuellement, on ne vaut rien! On ne peut pas dire: "'lui ne mérite pas, il n'a pas travaillé'", a déclaré à France Football Raphaël Varane au sujet du Ballon d'Or. C'est comme ça que ça marche. Le défenseur merengue est d'ailleurs convaincu que les Bleus sont à l'abri d'éventuelles tensions liées à cette course au Ballon d'Or. "Ça peut en créer". "J'ai un bon feeling avec tout le monde".

"J'ai des responsabilités au sein du groupe, je fais partie des plus expérimentés, de ceux qui doivent tranquilliser les autres", poursuit le Madrilène. Oui, ça peut. Mais je pense qu'il n'y aura pas de soucis entre nous, ce ne serait pas cohérent de s'embrouiller pour le Ballon d'Or. J'ai toujours eu un peu le rôle de grand frère en fait. "Si un Français le gagne, on sera heureux, quel qu'il soit". Je ne peux pas faire ma route sans regarder à côté.

Share