Trump ne rencontrera "probablement pas" Poutine à Paris cette semaine

Share

Ils étaient pressés de se revoir, avaient-ils dit en juillet.

Le président américain Donald Trump a indiqué lundi qu'il ne rencontrerait "probablement pas" son homologue russe Vladimir Poutine à Paris cette semaine en marge des commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale le 11 novembre. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait précisé mardi qu'organiser un entretien en bonne et due forme entre les deux dirigeants à Paris aurait été "difficile " en raison du "programme chargé des commémorations et des cérémonies ". "Mais nous nous rencontrerons au G20", a déclaré Donald Trump à Joint Base Andrews avant de s'envoler pour participer aux derniers meetings en prévision des élections de mi-mandat.

"Je crois que le président Poutine sera là-bas, nous n'avons rien de prévu".

"Je ne pense que nous ayons quoi que ce soit de prévu à Paris", a affirmé M. Trump, indiquant qu'il ne pensait pas avoir le temps pour une rencontre au vu de la brièveté de son séjour. "Et je vais rentrer très vite " aux Etats-Unis, a-t-il relevé.

Le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton, avait laissé entendre le 23 octobre, à l'occasion d'une rencontre avec Vladimir Poutine à Moscou, que Donald Trump souhaitait le voir dans la capitale française. À son issue, le président américain avait été critiqué dans son pays pour s'être montré très conciliant avec son homologue russe. Au total, c'est 60 chefs d'Etat qui devraient prendre part aux commémorations de la Première Guerre mondiale.

Le Royaume-Uni blâme également le Kremlin pour l'empoisonnement en mars dans la ville anglaise de Salisbury de l'ancien espion russe Sergei Skripal et de sa fille Yulia avec un agent neurotoxique de fabrication russe.

Share