États-Unis : un proxénète élu à titre posthume dans le Nevada

Share

Les particularismes du code électoral des Etats-Unis ont permis à un tenancier de maisons closes, décédé en octobre, d'être élu à l'assemblée de l'Etat du Nevada, dans l'ouest des USA!

Mercredi 7 novembre 2018 ((rezonodwes.com))- Vedette de téléréalité et ancien propriétaire de " maisons closes " (gogo girls), Dennis Hof a réussi à se faire élire à la Chambre des représentants du Congrès américain, avec environ 63% de voix dans le Nevada.

Malgré ce décès soudain, il a été élu le mardi dans ce comté rural très conservateur, où il partait favori face à son unique adversaire, la démocrate Lesia Romanov.

" Si le défunt candidat reçoit la majorité des suffrages, il est alors considéré comme élu, et le poste auquel il a été élu est considéré comme vacant ", les responsables du comté devant lui trouver un successeur dans les rangs du parti qu'il représentait, stipule la loi de l'Etat. "Ils se sentent plus confortables de voter pour lui étant donné qu'ils sont au courant que ce sera un autre républicain qui le remplacera".

Connu pour sa personnalité tapageuse, ce supporter de Donald Trump, ancienne vedette de téléréalité, avait ouvert sept maisons closes, des stations-essence et des restaurants. Des établissements qui avaient fait sa fortune.

Après avoir célébré lundi ses 72 ans lors d'un meeting électoral, flanqué d'un acteur pornographique à la retraite et d'un célèbre représentant du lobby anti-impôts, Dennis Hof serait mort dans son sommeil, selon un responsable du comté. Le septuagénaire avait également écrit un livre intitulé The Art of the Pimp (traduction littérale: "l'Art du Mac"), en référence au livre The Art of the Deal publié par Donald Trump.

Ses détracteurs le taxaient d'opportuniste, rappelant qu'il avait soutenu en 2016 la démocrate Hillary Clinton, avec pour cri de ralliement "les prostituées pour Hillary".

Share