L'alerte à l'attentat levée à l'hôpital, une déséquilibrée interpellée — Dunkerque

Share

Une femme s'est présenté au centre hospitalier avec au moins une valise, affirmant qu'elle " contenait des explosifs ". "Au vu des menaces qu'elle a proférées, l'hôpital a alerté les services de police", a déclaré la préfecture du Nord dans un communiqué.

L'enquête judiciaire déterminera les circonstances précises de cet acte.

Selon les pompiers, le service des urgences a été évacué et la prise en charge des patients a été transférée sur Calais ou Grande-Synthe "en fonction des pathologies".

Impressionnant déploiement de policiers.

Selon les médias locaux, une femme s'est rendue au centre hospitalier de Dunkerque (Nord) ce mercredi matin et a menacé d'y faire exploser une bombe. "Dans ces cas-là, l'alerte est déclenchée pour ne prendre aucun risque". Une femme menaçait de se faire exploser mais la situation est "sous contrôle". Une source policière, citée par France 3 Hauts-de-France, a indiqué qu'il s'agissait vraisemblablement d'une " fausse alerte, dramatisée par le fait qu'elle a eu lieu dans un centre hospitalier. Le Raid est attendu sur place.

Share