La blague d'Antoine de Caunes à José Garcia aux obsèques — Philippe Gildas

Share

José Garcia, autre intervenant incontournable de "Nulle part ailleurs" qui participait aux délires d'Antoine de Caunes, s'est lui rendu aux obsèques vêtu d'un jean blanc et d'une chemise dans les mêmes tons, sous une veste verte. Antoine de Caunes, son comparse de "Nulle part ailleurs", était évidemment présent pour dire adieu à son "Philou" dont il aimait gentiment moquer la petite taille, les grandes oreilles et le brushing sur le plateau du talk-show.

"Hier, parce qu'il faut ce qu'il faut, Antoine de Caunes, avait fait croire à José Garcia que Maryse [la veuve de Philippe Gildas] avait souhaité un dress code tout en blanc pour le dernier au revoir à Philippe", raconte Laurent Chalumeau.

C'est au cimetière du Père-Lachaise, à Paris, que personnalités et anonymes ont rendu un dernier hommage à Philippe Gildas, décédé d'un cancer dans la nuit du 27 au 28 octobre dernier, à l'âge de 82 ans. Que c'était une demande de Maryse, la femme de Philippe Gildas. L'anecdote est racontée par le scénariste Laurent Chalumeau sur son compte Instagram, mardi 6 novembre.

"Gildas n'était pas un saint, mais la somme de ses défauts n'arrive pas à la cheville de sa principale qualité: une immense bienveillance qui lui vaudra toutes les indulgences", a ajouté Antoine de Caunes qui a rappelé aussi quelques mémorables gaffes à l'antenne de celui à qui il voue "une reconnaissance éternelle". José (et sa délicieuse femme Isabelle Doval, innocent dommage collatéral) se sont donc pointés tout de blanc vêtus, à l'exception de leurs manteaux, comme à une pool party dans la villa d'Eddy Barclay à Saint trop'.

"Maryse était hilare. Même Philippe, dans sa boite avant qu'on ne la brûle, était mort de rire". "Je me suis encore fait avoir", s'est amusé José Garcia.

Fidèle à sa réputation, il a donc profité de l'occasion pour tendre un piège à son ami et acolyte de toujours: José Garcia.

Share