Aboudramane Sangaré est décédé — Côte d’Ivoire

Share

L'ex-ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, ancien Inspecteur général d'Etat sous Laurent Gbagbo est décédé, suite à une intervention chirurgicale liée à une crise de prostate, à la clinique Farah où il a été "interné vendredi soir", explique une source médicale, citées par des médias locaux. Il est décédé samedi au petit matin.

Le site insiste que les relations entre Laurent Gbagbo et Dramane Sangaré étaient historiques, incarnées par une amitié d'un demi-siècle qui a survécu, même après la chute et l'incarcération à la Cour pénale internationale (CPI) de l'ancien chef de l'Etat ivoirien.

Aboudramane Sangaré, leader de la frange du Front populaire ivoirien (FPI) restée fidèle à Laurent Gbagbo, est décédé samedi à l'âge de 72 ans, a appris la correspondante de BBC Afrique à Abidjan.

En cette douloureuse circonstance, le Président Laurent Gbagbo et la Direction du Parti s'inclinent et saluent avec déférence la mémoire de l'illustre disparu. Ils adressent leurs condoléances les plus attristées aux familles biologique et politique du camarade Sangaré Rechercher Sangaré ainsi qu'à toute la Côte d'Ivoire.

Sangaré, qui estimait que Gbagbo était l'otage de la CPI, a pris la tête d'une frange dissidente au sein de la formation politique avec, la faction jusqu'au-boutiste du FPI, qui avait pour principal objectif, la libération de Laurent Gbagbo.

Share