L'ex Miss France dénonce le sexisme des maires — Marine Lorphelin

Share

Sacrée en 2013, Marine Lorphelin a profité au maximum de sa notoriété et de son titre, après avoir satisfait au traditionnel tour de France des villages. Et elle a décidé d'en parler publiquement cinq ans après son mandat dans un entretien accordé à Télé Loisirs. La jeune femme, originaire de Mâcon (Saône-et-Loire), avait interrompu ses études à la faculté de médecine de Lyon (Rhône), le temps de sillonner la France et le monde avec l'écharpe de Miss France.

Et Marine Lorphelin de confier avoir fait l'objet d'inconduites sexuelles: "Et oui, j'ai eu des mains aux fesses par des maires de certains villages. J'ai eu des gens qui m'ont sauté un peu dessus pour me faire un bisou", a-t-elle expliqué. Je me suis sentie agressée dans mon intimité et je me suis sentie comme un objet, pas comme une femme respectée.

Jusqu'à quel point une Miss France appartient-elle aux Français? "Et vraiment, il y a certaines personnes qui le ressentent comme ça", argumente l'étudiante en médecine qui sera très bientôt médecin généraliste.

Share