Microsoft confirme sa bonne santé au premier trimestre grâce au "cloud"

Share

Le groupe Microsoft a fait mieux que prévu au premier trimestre de son exercice décalé, récoltant toujours les fruits de son recentrage vers le "cloud" informatique.

Le géant américain des logiciels a fait état d'un bénéfice net de 8,82 milliards de dollars (7,74 milliards d'euros), soit 1,14 dollar par action, contre 6,58 milliards (84 cents/action) un an plus tôt, sur un chiffre d'affaires en hausse de 19% à 29,08 milliards. Il est également supérieur aux attentes du groupe lui-même, qui tablait au maximum sur 28 milliards de dollars. Une nouvelle fois, le groupe de Satya Nadella a mis en avant ses performances dans le "cloud".

Les activités de " "Cloud" commercial " (qui sont réparties dans les différentes divisions du groupe) ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 47 %, à 8,5 milliards, a-t-elle ajouté.

La firme de Redmond souligne des résultats records pour son premier trimestre et met en avant une forte croissance dans le cloud.

Mais le fait notable concerne la plateforme professionnelle de cloud computing Azure, dont la croissance a atteint 76% sur les derniers mois, après celle de 89% déjà enregistrée le trimestre précédent.

La division de productivité et de process, qui comprend Office 365, a enregistré une hausse de 18,6% de ses ventes à 9,77 milliards de dollars, à comparer à un consensus de 9,40 milliards. La version pro d'Office 365 a notamment augmenté ses revenus de 36%, quand la version grand public continue d'ameuter les utilisateurs, qui étaient 32,5 millions au moment de la publication des résultats. Windows a gagné 3%, la publicité générée par la recherche en ligne, 17%, et les revenus des Surface ont pris 14% supplémentaires comparé au premier trimestre 2018.

Pour le deuxième trimestre, Amy Hood a indiqué lors d'une conférence téléphonique avec des analystes s'attendre à un chiffre d'affaires situé entre 9,95 et 10,15 milliards pour "Productivité et entreprises", entre 9,15 et 9,35 milliards pour le "Cloud " intelligent " et entre 12,8 et 13,2 pour "informatique personnelle ". Au total, cela donnerait un chiffre d'affaires total pour le groupe situé entre 31,9 et 32,7 milliards de dollars (entre 28 et 28,7 milliards d'euros), quand les analystes prévoient 32,25 milliards.

Share