Elle fait un malaise, l'urgentiste la gifle, elle porte plainte [vidéo — Var

Share

C'est la question que pose cette affaire dans laquelle une médecin urgentiste de l'hôpital Sainte-Musse de Toulon, dans le Var, est visée par une plainte pour avoir donné trois claques à une patiente. Elle réclame des explications et a décidé de porter plainte pour agression.

"Son mari évoque une " injustice " alors " qu'elle était dans un état de vulnérabilité et dans un lieu dans lequel on doit avoir confiance et se sentir en sécurité ". Le médecin urgentiste va alors lui donner trois claques. A cause des douleurs au cou et au dos qu'elle avait rapidement ressenties, la Varoise s'est vue prescrire une incapacité totale de travail de cinq jours. Ce geste considéré par le milieu médical comme un simple geste de stimulation a-t-il été adapté à la situation? De son côté, la direction de l'hôpital a décidé d'ouvrir une enquête interne afin de déterminer si le geste du médecin était conforme à la situation. L'établissement admet cependant qu'il pourrait être "inapproprié".

Share