Laeticia Hallyday aimerait lancer un musée et une école de musique

Share

Engagée dans une bataille judiciaire autour du testament américain de Johnny, qui déshérite à son profit les enfants du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, Laeticia Hallyday a assuré qu'elle tentait de parvenir à un accord. Comme le rapporte l'Express, la maison de disque Warner Music France évoque un chiffre hors norme sur le marché de la musique français, et surtout un record dans la discrographie du rockeur. Autre titre, Tomber encore: c'est la première fois que Johnny interprète un morceau écrit par un fan... et c'est aussi la toute dernière chanson enregistrée avant sa mort.

"Sa force m'a étonnée tout au long de l'enregistrement de cet album". [L'album] a été réalisé dans la douleur, le combat, la maladie. C'était l'album de la résilience, du courage, de la détermination à vouloir dire quelque chose.

L'album posthume de Johnny est sorti dans la nuit de jeudi à vendredi. "Il avait arrêté de fumer, sa voix était intacte, puissante", se souvient-elle.

Johnny Hallyday: Mon pays c'est l'amour explose les compteurs! Venue pour la promotion de l'album posthume "Mon pays c'est l'amour", déjà écoulé à 300 000 exemplaires en une seule journée, elle a accepté d'évoquer les "moments douloureux" qu'elle a vécu.

Car l'avenir de ses deux filles est une priorité pour Laeticia Hallyday, comme l'a expliqué hier soir sur TF1.

"C'est un retour très compliqué pour nous". "Ça remue le cœur et l'âme (...)". C'est vertigineux cette vie sans lui. "On vivait aux Etats-Unis depuis onze ans".

Son franc-parler, sa coups de gueule à répétition, sa liberté de ton lui auront été fatals finalement. En tout cas en ce moment j'ai besoin de paix pour y arriver.

Impossible d'y couper tant l'affaire a fait la une des journaux. "Je n'ai jamais cru qu'on allait perdre cette guerre, ce n'était pas son premier cancer" mais "son troisième", a-t-elle souligné, décrivant son quotidien sans son mari comme "vertigineux". La veuve de Johnny sera par ailleurs ce vendredi l'invitée du journal de 20 h de TF1, pour une interview qui risque d'affoler l'audimat. Mais son départ provoquait d'énormes angoisses en lui par rapport à Jade et Joy. Il a rédigé ce testament, il n'était pas manipulé (.).

" Non je ne vais pas l'acheter, il y en a marre de tout ce tapage médiatique...", commente Marie-Laure. C'était compliqué pour moi de le vivre sans eux [les obsèques].

Share