Disparition de Tiphaine Véron au Japon : sa soeur interpelle Emmanuel Macron

Share

Alors qu'Emmanuel Macron recevait ce mercredi le Premier ministre japonais à l'Elysée, il a été interpellé par la soeur de Tiphaine Véron, cette jeune femme française disparue au Japon depuis le mois de juillet.

"M. le Président, je suis la sœur de Tiphaine Véron disparue au Japon", a lancé à deux reprises Sibylle Véron, au chef de l'Etat alors que ce dernier remontait les marches du perron de l'Elysée avec le chef du gouvernement nippon avant leur déjeuner de travail.

Le Président de la République s'est alors retourné en indiquant que le sujet sera traité en profondeur. "L'équipe diplomatique va vous prendre en charge mais je n'ai pas l'habitude de traiter ces sujets-là devant la presse et comme ça". Sybille Véron a alors été invitée à entrer dans l'Élysée par des membres de l'équipe diplomatique, alors qu'Emmanuel Macron et Shinzo Abe allaient débuter un déjeuner de travail. "J'ai eu une entrevue de plusieurs minutes avec MM". "Interpeller ainsi les deux dirigeants n'a pas été facile, mais le désespoir mène à tout", a-t-elle reconnu. "On ne s'arrêtera pas là, nous continuerons d'activer tous les leviers possible si cela n'avance pas", a-t-elle assuré.

Tiphaine Véron, 36 ans, domiciliée à Poitiers a disparu le 29 juillet.

La jeune femme, épileptique, avait alors quitté, pour aller se promener, son hôtel de Nikko où elle devait passer deux nuits. Sybille Véron s'était rendue fin août à Nikko. D'ailleurs, son frère aîné, Damien, est actuellement au Japon pour rechercher des indices. Les enquêteurs n'ont pu "retrouver" sa trace, avait annoncé le 18 septembre le parquet de Poitiers, qui a ouvert une information judiciaire pour enlèvement et séquestration.

Share