Quand Pôle emploi organise des recrutements à la manière de "The Voice"

Share

Inspiré librement du télé-crochet "The Voice ", le concept reprend même la charte graphique de l'émission avec l'intitulé "This is the Job ".

D'après le site d'information StreetPress, ces "entretiens d'embauches" ont eu lieu dans au moins huit agences Pôle emploi ces derniers mois pour placer des soudeurs, des ouvriers d'abattoir ou du bâtiment. À l'image de l'émission, trois recruteurs tournent le dos à un candidat au centre de la salle. Pôle emploi a annoncé que le dispositif allait être suspendu. Ils doivent répondre aux questions et si l'un des recruteurs est intéressé, il se retourne et appuie sur le buzzer. Si l'un des professionnels est séduit par la candidature de la candidate, il n'a plus qu'à se retourner.

Plusieurs syndicats d'aide aux chômeurs et même des fonctionnaires de Pôle emploi ont dénoncé ce mode de recrutement.

L'agence précise que que ces entretiens particuliers s'adressent à des candidats "volontaires", et qu'ils bénéficient d'un accompagnement pour s'y préparer. "Les retours que nous avons sont plutôt positifs", explique Pôle Emploi, qui n'était pas au courant de l'utilisation de buzzers mais ne compte pas pour autant remettre le procédé en question. "Quand vous êtes demandeurs d'emploi et que votre conseiller vous appelle, bien sûr que vous allez accepter ce qu'on vous propose". Trouver un travail c'est une nécessité. D'autres antennes ont imaginé des sessions de recrutements également inspirées d'émissions de télévision: "Nîmes Express", "Pôle Chef", "Bas les masques, mets ton survêt" ou encore une "chasse au trésor" "Ça part d'une bonne intention. Mais au final c'est complètement infantilisant et toutes ces initiatives autour du sport donnent l'impression qu'il faut secouer les demandeurs d'emploi, qu'ils ne se bougent pas", regrette un salarié.

Share