L'Afrique, moteur de la Francophonie

Share

Michaëlle Jean aura persisté jusqu'au bout: en fin de mandat, la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) ne semblait toujours pas se résoudre à passer la main.

La Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage, communément appelée "Sommet de la Francophonie", est l'instance suprême de la Francophonie.

Les ministres ont ensuite débattu des documents qui doivent être approuvés par le Sommet de la Francophonie, notamment la Déclaration d'Erevan, la Stratégie de la Francophonie pour la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l'autonomisation des femmes et des filles, et l'Appel francophone pour le Vivre ensemble. Il ne doit donc pas céder aux pressions exercées par certains pays qui veulent se servir de l'OIF pour leurs intérêts inavoués. Il doit résister aux tentatives de chantage exercées sur lui pour sacrifier ou remettre en question les valeurs fondamentales prônées par l'OIF et qui sont chères aux yeux des Canadiens.

Les Nords-Américains, face au ralliement de ces pays à la candidature de la Rwandaise, ont finalement opté pour elle au détriment de Michaël Jean, expliquant vouloir éviter de rompre avec la coutume, qui veut que le secrétaire général de l'OIF soit choisi unanimement sans qu'il y ait lieu de vote.

Jérémy Ghio, le porte-parole de la ministre canadienne de la Francophonie Mélanie Joly, dans un courriel adressé à la presse, a officiellement confirmé la dernière position de son pays. En effet, le mandat de Michaelle Jean a été marqué par des scandales financiers.

C'est donc une opportunité que le Québec devrait saisir pour apporter son expertise, en contribuant à moderniser les politiques de l'OIF en matière de transparence, définir les règles et les normes les plus élevées de gestion et reddition de comptes, développer les bonnes pratiques et créer des conditions favorables à une saine gestion des ressources de cette organisation. Les Émirats arabes unis sont déjà un observateur de l'OIF, tandis que le Qatar est " membre associé", un stade supérieur qui permet de participer à davantage de réunions mais sans cependant octroyer de droit de vote.

La députée de la seconde circonscription, Nadia Essayan (MoDem), faisait partie de la délégation présidentielle qui s'est rendue à Erevan, en Arménie, mercredi soir, pour le 17e sommet de la francophonie et pour célébrer la mémoire du chanteur Charles Aznavour. Ils sont de plus en plus nombreux en faveur de Louise Mushikiwabo. ". Cela prouve à suffisance que la Francophonie n'a jamais été parmi ses préoccupations". La secrétaire générale sortante, la Canadienne Michaëlle Jean, n'a que peu d'espoirs de prolonger sa fonction, le Canada et le Québec lui ont même retiré leur soutien mardi. Quelques-uns auraient même exprimé directement auprès de Michaëlle Jean qu'ils se retrouvaient dans une " posture impossible ".

Share