Lourd bilan humain — Inondations à Majorque

Share

"Le nombre de victimes décédées à cause des pluies intenses d'hier s'élève à dix", ont tweeté mercredi vers 17h00 locales (15h00 GMT) les services d'urgence.

Le bilan des inondations ayant frappé l'île espagnole de Majorque a grimpé à neuf morts, ont indiqué mercredi les services d'urgence régionaux. Des voitures entraînées par le courant Située à une soixantaine de kilomètres de Palma - capitale de Majorque, principale île de l'archipel très prisée des touristes britanniques et allemands -, la zone touchée compte de nombreux logements touristiques.

Parmi les dix morts figurent deux citoyens britanniques, a confirmé dans un communiqué une porte-parole du Foreign Office.

Voitures entraînées par le courant, empilées les unes sur les autres ou recouvertes de boue, dans des rues qui ressemblent à des torrents: les images aériennes montrent l'étendue des dégâts dans l'est de Majorque. La priorité est de localiser des survivants, de secourir les personnes isolées chez elles. "Les habitants de la maison m'ont donné une chemise", a-t-il ajouté. Les secouristes sont à pied d'œuvre pour rechercher les disparus. Une centaine de personnes avaient déjà dû être hébergées en urgence dans la nuit de mardi à mercredi.

Dans l'après-midi, Ibiza et Formentera dans l'archipel ainsi qu'une partie de la Catalogne, incluant sa capitale Barcelone, étaient toujours placées en état d'alerte orange, le troisième niveau sur quatre correspondant à un "risque important", par l'Agence météo nationale qui a mis en garde contre une intensification des précipitations sur les Baléares.

A Madrid, en hommage aux victimes de ces inondations, une minute de silence a été observée à la chambre des députés, et le gouvernement régional des Baléares va décréter trois jours de deuil. Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, qui doit se rendre sur place, a exprimé sur Twitter sa " solidarité et (son) soutien aux familles et aux amis des victimes ainsi qu'à toutes les personnes affectées par ces inondations tragiques ".

La star du tennis Rafael Nadal, originaire de la ville voisine de Manacor, est venue prêter main forte durant "plusieurs heures", ont indiqué à l'AFP Pedro Sanchez, habitant de Sant Llorenç, et Jose Daniel Capo, venu d'un village voisin.

Share