Android et amende record

Share

"Nous avons fait appel contre la décision de la Commission européenne sur Android, devant le Tribunal de l'Union européenne", a déclaré le porte-parole de Google Al Verney, dans un courriel envoyé à l'AFP.

En juillet dernier, Google a écopé d'une amende record de 4,34 milliards d'euros en Europe au sujet d'Android.

Le montant de cette amende avait battu tous les records.

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, avait expliqué cet été que Google avait contrevenu aux règles européennes en imposant aux fabricants de téléphones portables de préinstaller des applications comme Google Search. Une procédure qui vient seulement d'être officiellement engagée, comme l'indique le Wall Street Journal, et ce quelques jours seulement avant la fin du délai de 90 jours laissé à Google pour mettre un terme à ses pratiques jugées abusives.

En juin 2017, l'entreprise avait été déjà condamnée par la Commission européenne à payer une amende de 2,42 milliards d'euros pour avoir abusé de sa position dominante dans la recherche en ligne en favorisant son comparateur de prix "Google Shopping", au détriment de services concurrents. La Commission l'a également accusé d'avoir payé certains grands fabricants et certains grands opérateurs pour qu'ils proposent en exclusivité le moteur de recherche de Google sur leurs appareils.

Le PDG de Google, Sundar Pichai, avait annoncé dès juillet que le groupe ferait appel de sa condamnation. Il faudra être patient à partir de maintenant parce que l'appel pourrait mettre des années à être jugé par la justice européenne tellement l'affaire est importante.

Share