La tempête tropicale Michael se transforme en ouragan

Share

Les facteurs d'un bon développement d'ouragan sont déjà tous réunis: faible cisaillement de vents (pour faciliter sa structure) et eau de mer chaude autour des 30 °C (le minimum étant 26 °C) pour lui donner de l'énergie sous forme d'humidité.

On surveille l'évolution d'une tempête tropicale qui devrait, après être devenue un ouragan, affecter le golfe du Mexique et ses états limitrophes, dont la Floride. L'ouragan, qui se situe actuellement à environ 80 km à l'ouest de Cuba et continue de se renforcer, provoque d'importantes précipitations et des vents forts jusqu'à 120 km/h. Michael devrait être classé en catégorie 3 (au moins 178 km/h) d'ici mardi soir. Dans son dernier bulletin, le NHC a étendu les zones placées en alerte à l'ensemble de la Floride, mais aussi dans une partie de l'Etat voisin de l'Alabama. Le gouverneur de Floride Rick Scott a décrété dimanche l'état d'urgence dans plus de 20 comtés de l'Etat et mobilisé 500 membres de la garde nationale. Les précipitations -jusqu'à 30 centimètres par endroits- pourraient provoquer de dangereuses inondations à Cuba, en Floride et dans certaines régions de Caroline du Nord et du Sud.

Les pluies ont commencé à s'abattre lundi sur Cuba, où les météorologues craignent également des coulées de boue, ainsi que sur l'archipel des Keys, à l'extrémité sud de la Floride.

Les campus de l'Université de l'État de Floride à Tallahassee et Panama City resteront fermés jusqu'à vendredi, tout comme les écoles de Tallahassee.

Andrew Gillum, maire démocrate de cette ville et candidat à la succession de M. Scott aux élections début novembre, a annoncé suspendre sa campagne.

Share